dimanche 21 avril 2013

Un coin de paradis...


En tout cas pour moi! À quelques kilomètres de ma "deuxième" maison dans le Languedoc Roussillon (si quelqu'un veut l'adresse exacte je lui donne il n'y a qu'à demander) un restaurant unique. Au détour d'un virage d'une petite route de montagne surgit une station thermale miniature à l'architecture très 1900. Mais je vous laisse admirer les lieux...















Et puis il y a ce petit restaurant qu'on a découvert il y a déjà quelques temps. Le concept: une assiette unique, très grande, avec dedans de l'entrée au fromage. On choisit juste si on veut les gambas, le magret de canard, la poire de boeuf etc... selon les propositions du jour. Tout est frais, fait maison avec des produits locaux, enfin bref du vrai bonheur! C'est parfumé, goûteux, original pour 15,50 euros 1/4 de vin compris.







Dans l'assiette de ce midi il y avait en plus du magret ou de la poire de boeuf (selon les convives)
- de la big mama: spécialité du chef, il a même déposé le brevet et sa sauce emulsionnée au curry
- une brandade de morue bien crémeuse
- un tian de légumes
- une purée de fèves 
- du jambon serrano
- des couteaux en beurre, persillade citronnée ( une tuerie)
- de l'escalivade locale (légumes grillés, marinés)
- une petite salade composée tomates confites, figues,menthe, fèves etc etc
- un morceau de fromage de chèvre local
- quelques fraises

On peut toujours prendre un dessert en plus: glace, sorbet, fondant chocolat, chantilly maison.
Le service est toujours accueillant et très souriant, à la bonne franquette avec des locaux qui se mélangent aux curistes et touristes. Bien souvent la conversation s'engage d'une table à l'autre et la bonne humeur est toujours au rendez-vous en plus de la qualité de la cuisine et du prix très très raisonnable! 
Et pour vous donner encore un petit aperçu de la région, une petite vidéo de la ballade à vélo de fin d'après midi dans le chemin à côté de chez moi.








2 commentaires:

  1. Salut ! sympa ce petit tour d'horizon de ton repère favori . ça donne envie d'y retourner

    RépondreSupprimer