jeudi 14 mars 2013

Comment j'ai essayé de me sortir de la drogue...





Oui je suis une vraie droguée! Difficile de passer une journée sans craquer et prendre ma dose sous peine de me sentir mal. Pourtant je sais que c'est mauvais pour moi, pour ma santé mais c'est plus fort que moi, c'est une addiction réelle, profonde et qui dure depuis déjà des années. Plusieurs fois j'ai essayé le sevrage, parfois avec une certaine réussite, malheureusement jamais très longue... Il suffit que je remette le doigt dans l'engrenage, et c'est reparti, pas toujours à la première prise mais au bout de 2 ou 3 c'est comme avant et comme si je n'avais rien fait. Il y a quelques mois, j'ai testé une nouvelle méthode pour décrocher et j'étais contente car ça avait plutôt bien marché mais malheureusement la difficile période des fêtes de fins d'années est arrivée et j'ai replongé puissance 10. Il faut dire que je ne suis pas beaucoup aidée par mon entourage qui ne me soutient pas et même au contraire aurait plutôt tendance à m'enfoncer! 
Je tiens cependant à mettre les choses au clair : la poudre blanche que je consomme est parfaitement légale! Et d'ailleurs vous aussi vous en prenez j'en suis sûre! Il y en a partout, dans tout ce qui est bon, dans tout ce qu'on a envie de manger quand on est fatiguée, stressée, qu'on manque de sommeil... Et pourtant ce sucre, puisque c'est bien de lui qu'il s'agit ( ça y est ma famille est rassurée!) ne nous rend pas service : à raison de plusieurs kilos consommés par an il favorise de nombreuses maladies, caries et diabète certes, mais aussi troubles cardio-vasculaires, ostéoporose, inflammations intestinales, baisse immunitaire et le vieillissement prématuré de tous les tissus de l'organisme dont la peau. Et oui il y a les rides d'expresion et les rides Nutella!
 Si vous voulez aller plus loin vous pouvez lire cet excellent dossier:
http://www.inb.u-bordeaux2.fr/siteneuro2/pages/archiindex/Ahmed07/LR_443_070addiction.pdf
Les effets du sucre ressemblent à ceux des drogues dures: chez l’homme, sa consommation déclenche les circuits cérébraux du plaisir, et, chez le rat, son pouvoir attractif est plus fort que celui de la cocaïne!

Bon l'idéal serait de soigner mon stress( relatif hein le stress!) en me jetant sur autre que chose que le sucre rafiné souvent couplé à du gras d'ailleurs, mais une pomme c'est quand même moins fun qu'un paquet de pépito non?
Votre avis m'intéresse vous avez quel rapport au sucre vous? Et des trucs pour ne pas craquer?
Ah et au fait pourquoi cette photo pour illustrer mon billet: elle me fait penser à une réaction chimique ou bien à du sucre en ébullition ( pour faire du caramel!) je l'ai prise il y a longtemps je crois que c'est un nid de bave d'un insecte dont j'ai oublié le nom, et puis si j'avais mis une photo de gâteau vous auriez compris tout de suite...

2 commentaires:

  1. J'adore... Je me demandais ou tu voulais aller :D
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voui je n'ai que des drogues très saines: ma famille, l'amour, la danse, et ...... La bonne cuisine! ( euh aussi les vêtements et les chaussures quand même! Ah et puis les sacs! )

      Supprimer